Groupe Rouaix, fournisseur de solutions financières personnalisées 05 34 31 38 60

La Minute Espert : Assurance de prêt et prévoyance

  • Oriane Gerard
  • 17 mars 2021

Si l’assurance emprunteur est fortement recommandée quand on souscrit un prêt, ce contrat s’avère en réalité insuffisant pour protéger sa famille et son patrimoine.

En effet, en cas d’évènement couvert par cette assurance emprunteur, la mensualité de votre prêt est prise en charge par l’assureur. Si c’est une aide non négligeable, ça ne résout pas tout.

Si on prend l’exemple d’un couple avec 2 enfants en bas âge, en cas de décès de l’un des conjoints, l’autre devra, avec ses seuls revenus, assurer les charges courantes qui varient peu (on chauffe autant une maison par exemple qu’on soit 3 ou 4) tout en assurant l’éducation et l’avenir de ses enfants (notamment les futures études).

La prévoyance est la solution idéale pour compléter l’assurance emprunteur dans ce cas.

De quoi s’agit-il ? D’un capital versé en cas de décès ou d’invalidité permanente absolue. Vous choisissez simplement le montant de ce capital et, en fonction de celui-ci, une cotisation mensuelle est définie.

Si malheureusement le décès intervient, le capital est versé aux bénéficiaires que vous avez choisis, en une fois ou sous forme de rente.

Il est possible de choisir un bénéficiaire en dehors des règles de succession habituelles. On peut donc désigner quelqu’un avec qui on vit en union libre, sans mariage ni PACS.

Reprenons l’exemple de notre couple et imaginons que chacun avait souscrit un contrat prévoyant un capital de 100.000€ à verser à l’autre en cas de décès, sachant qu’ils avaient également souscrit à l’assurance emprunteur de leur prêt immobilier (ou regroupement de crédits) :

  • Monsieur décède
  • Le prêt immobilier est pris en charge par l’assurance emprunteur
  • Un capital de 100.000€ est versé à Madame lui permettant d’assurer les charges courantes et de placer cette somme en vue de l’éducation de ses enfants

Sans ce capital complémentaire, Madame aurait pu se retrouver dans une situation difficile, bien qu’elle n’ait plus à charge la mensualité du prêt, celui-ci étant remboursé par l’assurance. En devant assumer seule la totalité des charges du foyer (qui restent pour la plupart fixes : entretien de la maison, chauffage, électricité, etc…) et sans avoir la possibilité de mettre de côté pour préparer l’avenir de ses enfants.

On voit donc ici tout l’intérêt d’un contrat de prévoyance en complément d’une assurance emprunteur !

Un site développé par Infopolis

Top